• Rock'n roll (2017)

     

    Crédit Photo : Les Productions du Trésor

     

    Dans rock'n roll, Guillaumet Canet joue son propre rôle dans la vie de tous les jours tout comme sa compagne, Marion Cotillard.

    Interrogé par une journaliste à l'occasion de la promotion d'un film, Guillaume s'aperçoit qu'il est considéré comme ringard dans le monde du cinéma...A la suite de cette révélation, il va faire une bonne grosse "crise de la quarantaine" et tenter coûte que coûte de redevenir "rock'n roll". (comprenez jeune et fun). 

     

    J'ai regardé cette comédie en deux temps (elle dure deux heures) avec quelques minutes de pause seulement entre les deux parties (je préfère le préciser, sinon mon jugement aurait sûrement été biaisé). C'est étrange car j'ai justement eu le sentiment que la première heure n'était pas du tout du même acabit que la deuxième (un peu moins poilante et un brin plus sentimentale).

    Guillaume Canet nous montre ici toute l'étendue de son talent et sa faculté à pratiquer et accepter l'autodérision, tout comme ses partenaires dans ce film...Le rendu est très convaincant avec ce véritable carnaval de situations cocasses sur l'autel du "rester jeune" à tout prix.

    Toute l'équipe du film a dû prendre un plaisir immense lors de ce tournage, où l'on devine que certains acteurs (en particulier Marion Cotillard et les frères Attal) ont vraiment sublimé leurs interprétations respectives. 

    C'est le genre de comédie qui contribue à rapprocher les acteurs de leur public, fusionnant adroitement le monde du cinéma et ses paillettes avec la vie de monsieur tout le monde. C'est tantôt drôle, parfois attendrissant, revigorant pour "les quadras" et d'une simplicité élémentaire qui fait mouche.

     

    MA NOTE GENERALE : 7/10


    3 commentaires
  • Incorporated

     

    Crédit photo et vidéos : Matt Damon, Ben Affleck

     


    Le pitch :
    en 2074, des multinationales ont remplacé les gouvernements consécutivement à des nombreuses catastrophes climatiques. Ceux qui ont la chance de travailler dans ces sociétés privées bénéficient d'un cadre de vie bien supérieur et sont cloisonnés dans un espace appelé zone verte, un endroit dont l'accès est très contrôlé...Les autres, tous les autres, sont parqués dans une zone rouge et vivent dans des conditions misérables. Dans la zone verte, Ben Larson est un jeune cadre prometteur qui, malgré l'apparence d'une vie normale, cache de lourds secret qui vont l'amener à braver le système de l'intérieur.

                                                                      

    Incorporated démarre très mollement. En fait, si j'ai pu tenir l'entame de cette série, c'est essentiellement grâce à la panoplie d'innovations technologiques dévoilées dans ce monde futuriste.

    Au début, les intrigues sont très floues et ne sont qu'effleurées par petites touches successives, sûrement pour que nous puissions prendre nos marques dans cet univers surprenant, où les moindres faits et gestes obligent les êtres humains à passer au travers de scanners de toutes sortes pour des raisons sécuritaires. (cf image ci-dessous).

    Incorporated scanner

    Au fur et à mesure, les personnages principaux lâchent leurs apparences de mannequins de cire sans émotions particulières pour s'étoffer et devenir (enfin) des êtres faits de chair et de sang avec leurs propres personnalités. Leurs traumatismes enfouis refont régulièrement surface, ce qui les rend profondément intrigants et attachants. (deux des acteurs majeurs ci-dessous, dont le personnage principal qui semble mâcher un chewing-gum).

    Incorporated 2

    Une fois les rapports entre les différents personnages établis clairement, la série s'ouvre à d'autres horizons plus propices à philosopher : l'évolution d'un monde où seul les profits comptent, les effets de la ségrégation sociale au quotidien, etc... 

    Sans être vraiment délectable en tout point, cette série se situerait plutôt dans le "pas mal" pour les questions qu'elles posent sur l'avenir de nos sociétés contemporaines.

    C'est assez désolant, mais il n y aura pas de deuxième saison pour des raisons d'audience !

     

     MA NOTE GENERALE : 7/10


    votre commentaire
  •  

    Alibi.com (2017)

     

    Crédit photo : CN5 Productions, Fechner Films


    Greg est le créateur d'une startup en pleine expansion qui fournit des alibis à ses client(e)s à la demande. Il le reconnait volontiers à ses proches, il ne parvient pas à tomber amoureux, et sa vie sentimentale est désertique. Par hasard, son chemin va croiser celui de Flo, une charmante jeune femme un brin fofolle dont il va tomber éperdument amoureux, mais dont le père s'avère être l'un de ses futurs clients...

     

    Un scénario habilement pioché dans l'air du temps, à l'heure du tout internet et du tout négociable. La thématique, hautement immorale, était prédestinée à la satire familiale/sociétale...D'ailleurs, c'était la seule forme d'humour qui aurait pu rendre cette comédie complètement irrésistible. Dans la même veine et pour trouver une source d'inspiration à succès, elle aurait pu dupliquer les notes ironiques et légères de l'arnacoeur.

    Malheureusement, côté humour, cette comédie semble alterner le bon (souvent avec Didier Bourdon et Nathalie Baye en étendards) et le moins bon (déboires d'animaux domestiques répétitifs, gags parfois trop gros pour faire rire...) à longueur de temps, comme si elle cherchait perpétuellement sa vitesse de croisière.

    A trop se chercher, elle aurait même pu titiller les nanars, mais sa brochette d'acteurs talentueux lui sauve la mise.

    Au bout du compte et malgré quelques errements, elle ne perd jamais son caractère divertissant grâce à son scénario farfelu et ses personnages caricaturaux et attrayants.

     

     MA NOTE GENERALE : 6/10


    1 commentaire
  • Opération anthropoid

     

    Le général SS Reinhard Heydrich était surnommé "le boucher de Prague" ou la "bête blonde". C'était un dignitaire nazi zélé qui pratiquait la répression à grande échelle en Tchécoslovaquie durant la seconde guerre mondiale.

    Pour les résistants tchèques, éliminer Heydrich, c'était porter un grand coup au régime nazi. Le nom de cette mission ? "l'opération anthropoïd". Pour ce faire, un groupe de parachutiste avait été spécialement envoyé sur place et cette oeuvre est inspirée de leur histoire...

     

    Un film dont la caractéristique principale est l'atmosphère particulièrement lourde. Les dissensions internes propres à ce mouvement de résistance sont exposées au grand jour, il y a du suspens, de l'action, quelques amourettes et surtout, des tourments profonds dans les têtes des deux jeunes parachutistes (les acteurs Jamie Dornan et Cillian Murphy) partagés entre le désir de vivre et le dévouement à leur mission principale.

    C'est glacial, haletant et sans concession sur la vie des résistants sous l'occupation nazie. Cette approche de la résistance m'a d'ailleurs vaguement rappelé la noirceur de l'armée des ombres (1969).

    Somme toute, un film qui m'a vraiment séduit par son réalisme froid, sa mise en scène, ses cadrages  opportuns et ses acteurs impliqués. En résumé, un diamant brut qui n'a que très peu de défauts. Sans doute méritait-il une bien meilleure promotion commerciale. A voir ou à revoir, ne serait-ce que pour se rappeler le courage exceptionnel de ces hommes et de ces femmes qui risquaient tout.

     

     MA NOTE GENERALE : 7,5/10

     

     

     


    2 commentaires
  • Supernatural

                   Crédit photo et vidéos : Eirc Kripke, McG, Robert Singer, Warner Bros Television

     

    Aimer le fantastique/le surnaturel et ne pas connaître Supernatural est une hérésie ! 

    Si cette série est devenue incontournable au fil des années, elle le doit avant à un formidable travail entre l'équipe de tournage et ses deux acteurs principaux ("les beaux gosses" Jensens Ackles et Jared Padalecki, ci-dessous). Rappelons quand même que la première pierre de cette série a été posée en 2005 !

    Supernatural acteurs

    Dans cette toute première saison, nous découvrons que la mère de Dean et Sam Winchester (Mary) a été tuée par un démon alors qu'ils étaient enfants. Bien des années plus tard et alors que leur père ne donne plus signe de vie, Dean décide de contacter Sam afin de le retrouver... Et ils ne seront jamais au bout de leurs surprises dans cette quête, traquant les démons et autres créatures maléfiques.

     

    Beaucoup d'épisodes de Supernatural empruntent à des légendes ou des mythes, quand d'autres, plus rares, sont essentiellement humoristiques (c'est l'une des caractéristiques constantes de cette série, qui sait savamment doser l'humour tout en maintenant un certain sérieux et le fil conducteur du suspens).

    Supernatural

    L'une des autres forces de cette série, c'est l'imagination sans bornes des scénaristes qui nous emmènent dans des univers complètement fous d'un épisode à l'autre. 

    Les effets spéciaux sont menés d'une main de maître et l'on suit le parcours de ses deux frères avec un plaisir immense, en tremblant parfois pour eux...Rendez-vous à la rentrée pour la saison 13 !. 

    On aime :

    - La référence à la mythologie, aux légendes.

    - les personnalités ambivalentes des différents personnages

    - tout le reste, de A à Z !

    On aime pas :

    - le manque d'intrigues sentimentales (contrepartie de la mission sacrée des frères Winchester!)

     

    MA NOTE GENERALE : 8,5/10

     

     

     

     

     


    2 commentaires