• The man in the high castle : l'histoire revisitée

    THE MAN IN THE HIGH CASTLE : la claque historique

     

    Crédit vidéo : Amazon

     

    Plantons le décor : nous sommes dans les années 60, et l'axe a gagné la seconde guerre mondiale. 

    Que serait la vie courante sous le joug des japonais et des nazis ? un aperçu (ébouriffant) nous est fourni ici. L'Amérique est ainsi découpée en trois morceaux (Une zone nazie, "une zone neutre" et une zone nippone, ce qui n'est pas sans nous rappeler, à nous, français, de mauvais souvenirs...)

    Un groupe de résistants se bat bec et ongles contre l'occupant, et doit convoyer d'étranges bobines de films "au maître du haut château", figure de proue de cette résistance.

    Les acteurs y croient manifestement beaucoup et nous aussi. Les décors sont soignés, l'intrigue est omniprésente, l'ensemble se tient parfaitement et reste plausible au point d'être fascinant et angoissant. 

    Pour une première d'Amazon, c'est "du lourd", du "très très lourd", malgré une entame que l'on peut trouver relativement poussive.

    Notons que pour les deux premières saisons, c'est le réalisateur Ridley Scott (Gladiator, Blade runner, etc) qui était à la baguette pour cette adaptation d'un roman uchronique des années 60. 

    Souhaitons que la troisième saison (prévue en fin d'année) soit à la hauteur des deux premières saisons ! 

     

    On aime : 

    - Le jeu excellent des acteurs

    - Le suspens haletant à la fin de la deuxième saison

    - Le souci du détail dans les décors et les vêtements

    - le côté antihéros de certains personnages

    On aime moins :

    - les parenthèses temporelles trop longues

    - le manque parfois criant de paysages naturels

     

                                               MA NOTE GENERALE : 9/10

    « The affair : entre romance et thrillerL'étudiante et Monsieur Henri »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :