• The affair : entre romance et thriller

    crédit photo : Showtgime

                                                          CREDIT PHOTO : SHOWTIME

     

     

    Je consacre cette toute première critique à une série pour l'instant trop méconnue à mon goût : "the affair". 

     

    "The affair", c'est l'histoire d'un professeur (Dominic West, alias Noah Solloway dans la série) qui part en vacances avec femme et enfants à Montauk, une charmante petite ville côtière à quelques encablures de New-York.

     

    Le couple se complaît apparemment depuis plusieurs années dans une petite vie "pépère" que rien ne semble pouvoir bousculer.

     

    Jusque là, me direz-vous, rien de très enthousiasmant... Sauf que, justement, la route de notre cher professeur va croiser celle d'une charmante créature incarnée par Ruth Wilson (Alison Bailey), laquelle lui fera rapidement tourner la tête dans un cadre idyllique.

     

    Entre amour, mensonge, passion, sexe et trahisons, la série va ensuite pencher entre le psychodrame familial (au sein du couple de Noah) et le thriller (une mort étrange survenant dans l'entourage de ce couple illégitime).

     

    Petite particularité quand même qui fait l'originalité de la série, toute cette histoire est segmentée en deux versions par épisodes, versions délivrées par les deux tourtereaux pendant une bonne partie de la première saison.

     

    Bref, tous les ingrédients sont là pour nous faire passer un très bon moment !

     

     

    On aime dans cette série :

     

    - Les paysages de Montauk (sublimes) qui donnent des envies de vacances

     

    - Le côté "Monsieur et Madame tout le monde" des acteurs, loin des stéréotypes 

     

    - Les scènes érotiques qui pimenteront votre vie de couple (au moins une ou deux à chaque épisode!)

     

    - Le côté puzzle du scénario

     

    - Le fait de pouvoir regarder cette série en couple (même si c'est un plaidoyer contre la famille nombreuse !)

     

    On aime moins :

     

    - Se creuser la tête entre les ellipses temporelles

     

    - Certaines situations qui évoquent malheureusement la défunte série Dallas (!)

     

    - L'indécision chronique de certains personnages (mais après tout, n'est-ce pas propre à la nature humaine de s'interroger ?)

     

     

    MA NOTE GENERALE : 6,5/10

    The man in the high castle : l'histoire revisitée »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :