• Fargo (série, 2014)

    Fargo (série, 2014)

    Crédit photo et vidéos : Joel et Ethan Coen

    Résumé : la série Fargo est inspirée du film des frères Cohen sorti sous le même nom à la fin des années 1990. Elle retrace des histoires qui ont été vécues dans la ville de Fargo et des environs (entre le Dakota du nord et le Minnesota aux Etats-Unis) d'où le titre. Toutes ces histoires concernent des crimes avec des rebondissements totalement inattendus.

     

    J'ai été assez hypnotisé par la toute première saison, mais je trouve un peu moins de charme à la deuxième que je débute. Il faut dire qu'à la fin la première saison, j'ai ressenti une petite pointe de déception à l'idée de ne plus jamais revoir les mêmes personnages...Chaque saison étant destinée à une histoire différente comptant son lot d'autres acteurs.

    La première saison raconte l'histoire d'un agent d'assurance, Lester Nygaard (l'acteur Martin Freeman dont nous avons un aperçu ci-dessous, prodigieux dans ce rôle), que tout le monde ignore ou maltraite depuis sa tendre enfance.

    Lester

    Dans une salle d'attente des urgences, Lester va faire la connaissance de Lorne Malvo (Billy Bob Thornton, ci-dessous, épatant également dans son rôle) à qui il va confier ses déboires en ignorant totalement qu'il s'agit d'un tueur à gages.

    Lorne Malvo va d'abord faire prendre conscience à Lester du côté pathétique de son comportement avant de lui proposer de régler définitivement son compte à celui qui l'a envoyé à l'hôpital (un certain Sam Hesse). Lester va refuser poliment, mais Lorne Malvo, peut être par sympathie, va vouloir éliminer Sam Hesse.

    Ce que Lorne Malvo ne sait pas, c'est que Sam Hesse et le grand patron d'une entreprise de transport locale et qu'il est travaille aussi pour la mafia du coin...Autant dire que cette histoire part déjà d'un bon pied !

    Fargo (série, 2014)

    Parallèlement au meurtre de Sam Hesse, Lester va se mettre à changer de personnalité après cette rencontre fortuite avec Lorne Malvo, devenant profondément méconnaissable pour une bonne partie des gens qui l'ont connu auparavant...

    La toute première saison aura été un vrai délice tant les développements de cette histoire sont inattendus.

    J'ai été charmé par les traits de caractère des personnages (si variés qu'ils vont du bon, à la brute en passant par le truand !) et par un humour surfant souvent sur la quasi-totalité des principaux défauts de la nature humaine (naïveté, stupidité, couardise, vénalité, j'en passe sûrement !). 

     

      MA NOTE : 6,5/10

    « Inside (film, 2011)Westworld (série, 2016) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 27 Octobre à 06:49

    merci pour ton ressenti ! bonne journée

    2
    Samedi 28 Octobre à 12:46

    c'est moi qui te remercie, bon week end !^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :