• Derrière les paillettes de la vie d'artiste

    Derrière les paillettes de la vie d'artiste

    D'abord, c'est quoi, un artiste ?

    Si l'on se fie à la toute première définition sur un moteur de recherche commençant par G.. Il s'agirait stricto sensu "d'une personne qui se voue à l'expression du beau, pratique l'art".

    En fouillant un peu plus loin, on trouve cette définition un peu plus restrictive : "personne qui exerce professionnellement un des beaux arts ou, à un niveau supérieur à celui de l'artisanat, un des arts appliqués".

    Comment ? Certains artisans ne seraient donc pas des artistes ? Pourtant, et pour ne citer que ce corps de métier, beaucoup d'ébénistes ont de l'or dans les mains et créent de véritables oeuvres d'art à partir d'un matériau noble.

    Mon acception du mot artiste est bien plus large. Très vaste, même. Elle dépasse peut être l'entendement.

    Nous sommes tous des artistes, à notre humble niveau !. Vous êtes artiste à partir du moment où vous décidez de créer quelque chose en partant du néant total. Vous êtes aussi artiste si vous parvenez à reproduire quelques notes de musique d'un compositeur connu ou inconnu.

    Pour moi, certains sont aussi des artistes dans leur vie de tous les jours, sans le savoir. Par leurs capacités oratoires, leurs réparties ou leurs visions du monde. Ceux là sont dans "l'antichambre", et méconnaissent souvent l'étendue de leurs talents.

    Nous avons tous des talents qui ne demandent souvent qu'à être révélés. Parfois, ces talents germent par le hasard. Car le hasard place parfois sur notre chemin la petite étincelle qui va faire naître en nous le début d'une passion ou "la vocation" pour un art en particulier.

    Souvenirs, Souvenirs...

    J'avais sûrement une dizaine d'années lorsque j'ai reçu ce genre de signe. Un prix pour une nouvelle. Le prix était modeste, certes, puisque je devais être troisième de toute mon école (nous étions loin du Goncourt !).  Ne me demandez plus le thème, je ne m'en souviens plus. Ce dont je me souviens, c'est d'avoir franchi le coeur battant toute l'assistance qui se tenait réunie là exceptionnellement, pour rejoindre le jury qui m'a remis...Un beau livre.

    C'était une récompense inattendue pour moi. Le fait d'avoir obtenu ce livre était moins important pour moi que la dédicace qu'il y' avait à l'intérieur, qui disait à peu près ceci : "remis à M.X pour sa nouvelle, avec toutes les félicitations du jury". J'ai gardé ce livre pendant très longtemps...Jusqu'à ce qu'il disparaisse complètement de ma vie, ne me laissant plus qu'un vague souvenir.

    Derrière les paillettes de la vie d'artiste

    Vis ma vie d'artiste... 

    En me remémorant cette anecdote, je ne peux qu'imaginer ce que peut représenter la remise d'un prix dans la vie d'un artiste...Mais ce n'est sans doute qu'une toute petite partie de sa vie, car il faut souvent investir beaucoup de temps  et d'argent pour y arriver !

    Imaginez-vous connaître constamment des hauts et des bas. Etre mis soudainement sous les feux des projecteurs puis retomber dans la pénombre lorsque les circonstances ne sont plus favorables. Le terme "artiste", peut d'ailleurs être péjoratif. Il peut être vu comme pédant, trop orgueilleux. Un peu comme le "cinéphile", qui s'autoproclame "spécialiste du cinéma"...Sauf que le cinéma, on n' aurait jamais assez de toute une vie pour le connaître entièrement, et qu'il n'existe aucun diplôme spécifique ou officiel de cinéphile !

    Chez les artistes, il existe une multitude de formations diplômantes, des écoles des beaux-arts, des cours de théâtre ou de musique, et d'autres cursus artistiques qui coûtent généralement un bras !. Mais finalement, aucun cursus ne garantit d'accéder à la notoriété...Bien sûr, certains cours sont plus prestigieux que d'autres et font office de pépinières de jeunes talents. Mais la récompense de ses pairs ou du public n'est pas systématiquement au rendez-vous après les avoir fréquentés. 

    Car la vie des artistes, en particulier dans le milieu du spectacle, est incertaine et parsemée d'embûches. Pour ceux qui en doutent encore, allez donc faire un tour sur cet article. C'est pour ça aussi que je les aime. Parce qu'ils prennent des risques pour nous divertir, de l'humoriste qui teste ses futurs sketchs dans des bars au saltimbanque du coin de la rue. 

    Et aussi et surtout parce qu'espérer vivre pleinement de sa passion n'a jamais fait de mal à personne.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Sur quels critères noter un film ou une série ?La question qui tue sur la cinématographie... »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : ,